lundi 27 juin 2011

Les indiennes

Une Indienne est un tissu peint ou imprimé fabriqué en Europe entre le XVIIème et le XIXème siècle. Ces étoffes doivent leur nom du fait qu'elles étaient initialement importées des comptoirs des Indes. Ces toiles peintes, Indiennes ou Perses, répondaient aux nom de madras, pékin, gougourans, damas ou cirsacs.
L'édit du 26 octobre 1686 prohibe l'entrée en France des toiles de coton, tout comme leur fabrication. Il vise à protéger les tisseurs de soie, laine, lin et chanvre. De nombreux négociants et artisans huguenots, persécutés pour leur religion protestante dès le début des années 1680, s'exilent en Suisse.
En 1580, les premières indiennes, importées par des Arméniens, apparaissent dans un inventaire après décès à Marseille. En1669, Colbert créé le port franc de Marseille, les Arméniens s'installent à sa demande, pour apprendre aux marseillais à peindre les cotonnades et les approvisionner.
Par la suite, les marseillais se mirent à produire eux-mêmes ces tissus qui prirent alors le nom d'indiennes de Marseille.
Les manufactures françaises se développent à Nantes, Mulhouse, Jouy-en-Josas, Rouen, Bolbec ainsi qu’en Alsace et Suisse protestante essentiellement à Genève puis Neûchatel.

Musée de l'impression sur étoffes de Mulhouse

Musée de la toile de Jouy

Musée virtuel du protestantisme français


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire