mercredi 16 février 2011

Boutons de nacre

Le musée de la Nacre et de la Tabletterie, se situe à Méru, au Sud du département de l'Oise,
Dès le XVIIe siècle, les paysans de la région de Méru s'adonnent durant les mois d'hiver à la pratique de la tabletterie, petit artisanat ne nécessitant pas un outillage complexe. Ils se forment sur le tas et développent des aptitudes pour ce travail qui réclame une grande délicatesse. À cette époque, ils utilisent principalement la corne, l'os, l'ivoire et le bois pour fabriquer des objets aussi variés par leur forme que par leur utilité : montures d'éventails, pommeaux de cannes, boules de billards, dames, jeux d'échecs, étuis, manches de couverts et d'ustensiles divers, têtes de baguettes à fusils, garnitures de bureaux, chapelets, crucifix, etc.
Au XIXe siècle une industrie du bouton, et plus particulièrement du bouton de nacre, émerge pour approvisionner la haute couture, le prêt-à-porter et les marchés du monde entier. De cette époque faste, la ville de Méru conserve le surnom de "Capitale mondiale du bouton de nacre" mais guère davantage car la tabletterie a maintenant quitté la région.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire